Réveil dur, pourtant c’était pas trop tard quand on s’est couché et nous n’avons pas bu non plus bcp.
Repartir dans le rues d’Istanbul avec ses bruits et ses rues bien agitées
Rencontrer un homme âgé géorgien qui possédait un magasin au centre
Le magasin d’Imat , un kurde très sympa. Nous sommes presque restés jusqu’à la fermeture du magasin.
Encore un bon sandwich de poisson dans le quartier des pécheurs
Rester ou pas rester encore un jour?
Nuit calme

Photos du jour