Varna, deuxième jour… Longue marche à travers la ville, le long de grandes rues piétonnes, aux multiples magasins, cafés, restaurants et quelques petits casinos, tout pour attirer le touriste, jusqu’aux petits shorts rouges bien moulants des serveuses !

Varna, ville de plaisirs

La population est plus étrangère que toutes les étapes que nous avons traversé, surement dû à la proximité d’un aéroport à quelques kilomètres… De nombreuses affiches annoncent des cours d’été pour apprendre les langues et nous croisons de nombreuses universités de toutes sortes qui laissent envisager une importante activité étudiante… Bel endroit pour faire des études mais les tentations à la fête sont trop nombreuses 😉

Le long de la Mer, une plage très longue fermée par un ensemble impressionnant de restaurants immenses, de cafés lounge et de boîtes de nuits annonçant toutes une surenchère de DJs aux noms inconnus… Et au dessus de cette plage un parc à perte de vue, ponctué de petites places, de théâtre de plein air et de statues megalo de l’ère soviétique qui regardent les passants d’un air sévère et consterné de l’insouciance de ces jeunes gens qui se prélassent à leur pied, aux vêtements extravagants de couleurs …

La plage est presque déserte, le temps est mitigé et le soleil à parfois du mal à percer, mais il fait bon… pourtant pas assez pour attirer le public vers le sable fin …
Notre marche est agréable et nous arrivons au port… Nous profitons du dernier restaurant de la plage pour nous offrir un repas succulent que nous accompagnons du meilleur vin blanc bulgare (dixit le serveur), le Santa Sarah, une bouteille à quand même 9 euros en supermarché ….

Après un arrêt à la piscine municipale le long de la plage, pour une surprenante compétition de nage synchronisée d’adolescents, nous remontons le parc dans l’autre sens jusqu’à la rue principale piétonne de Varna… Le public est différent suivant le moment de la journée : Le matin, c’est plutôt familiale et touristique, la fin d’après midi, plutôt jeune et le soir laisse la place à une faune très chic aux belles robes et costumes de soirée !
Nous sommes harcelés tous les 100 mètres par des jeunes commerciaux qui offrent des démonstrations de crèmes de bronzage, de jus d’oranges ou de bières aromatisées aux fruits, jusqu’aux crèmes anti moustiques !

Nous retombons sur le festival de folklore de la veille, où les enfants des pays de l’Est dans de magnifiques costumes, passent pays par pays pur une démonstration de leurs traditions… C’est magnifique… jusqu’au moment où le show tombe dans une espèce de karaoké pour stars en herbe ukrainiennes qui chantent sur des musiques electro-kitches comme on les aime dans ce pays ….
Nous terminons la journée à l’hôtel, les jambes lourdes de cette longue marche …

Photos du jour